Le Figaro

AFP 09/11/2010
Une importante filière d’importation de cannabis en provenance du Maroc et qui alimentait les marchés de Bordeaux et Rouen a été démantelée dimanche par la police lors d’une livraison de 350 kg de résine de cannabis, a-t-on appris aujourd’hui de source proche du dossier.

Seize personnes ont été interpellées et ont été placées en garde à vue à Bordeaux. Elles devraient être présentées au juge en charge du dossier dans les prochains jours, a précisé la même source.

L’enquête sur ce réseau a débuté il y a un an après une première saisie d’une trentaine de kg de cannabis par la sûreté départementale de Bordeaux. Une information judiciaire avait alors été ouverte dans la capitale girondine. Les policiers des DIPJ de Bordeaux et Rouen, en liaison avec l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS), ont organisé dimanche une véritable souricière pour interpeller les membres de ce réseau en flagrant délit.

Ils ont mené une filature depuis le port de Sète, par lequel transitait le camion chargé de livrer la drogue chargée au Maroc, jusqu’à la région bordelaise où les arrestations ont eu lieu. Selon des informations révélées par le site du Parisien, la résine de cannabis était cachée sous des objets d’art marocain.

Tags: bordeaux, maroc, saisie

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.