La Voix Du Nord

une jeune femme a été condamnée à un mois de prison avec sursis, mardi. Pour complicité, le destinataire, Giovanni Soldati, a écopé de trois mois de prison.

C’est une conversation téléphonique entre eux qui a mis les enquêteurs en alerte. Soupçonnant une remise de téléphone portable non autorisée au détenu, ils ont, le 19 septembre à Longuenesse, contrôlé la femme de 25 ans alors qu’elle rendait visite à son ami. Ils ont découvert dissimulés sur elle un paquet de cigarettes et une barrette de cannabis.

Incarcéré depuis 2007, le jeune homme explose : « Ça fait quarante-quatre mois que je suis en prison, je fume pour oublier. » La présidente l’interroge. « Vous dite qu’il n’y a jamais eu de menaces (…). Le fait de l’insulter au téléphone, ce n’est pas lui mettre la pression ? » « Elle sait comment je suis », se défend le prévenu. Un enregistrement de la conversation téléphonique est diffusé durant l’audience. Les deux prévenus regardent le sol. Des insultes qu’il s’entend prononcer au téléphone, le jeune homme commente : « Ça me fait mal, c’est pas une chienne. » Son amie, avec qui il a prévu de se marier, le défend. « J’ai appris à la connaître, il n’y a personne qui peut juger », affirme-t-elle. La défense du jeune homme, qui réclame une diminution de peine et nie les menaces, rebondit « La jeune femme n’est pas sous l’emprise de quelque peur ! » « Pourquoi vous avez fait cela ? », l’interroge encore la présidente. « Je l’ai vu mal », plaide la prévenue.

« Il n’est pas dans mon coeur »

« Il a un comportement inadmissible envers vous », prévient le procureur, en s’adressant à la jeune femme. Pour elle, il souhaite une « peine d’avertissement », un mois de prison avec sursis. Pour le prévenu, vingt-cinq mentions au casier judiciaire, il réclame cinq mois d’emprisonnement.

Pour le procureur, il s’agit « d’une histoire (amoureuse) à sens unique ». « Il n’est pas dans mon coeur pour savoir ce que je ressens ! », jette, à l’issue de l’audience, le prévenu à son intention.

La circonstance de menaces n’a finalement pas été retenue par le tribunal. • M. J.

Tags: prison

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.