Source

VANCOUVER – Marc Emery, un Canadien militant pour la légalisation de la marijuana emprisonné aux États-Unis, serait gravement malade.

Le militant de Vancouver aurait contracté un virus causant des infections cutanées et résistant aux antibiotiques.

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, ce virus, le staphylocoque doré résistant à la méthicilline, peut parfois entraîner des complications sérieuses allant jusqu’à causer la mort.

Très contagieux, il se propage rapidement dans les endroits très populeux, comme les prisons ou les hôpitaux.

L’épouse de Marc Emery, Jodie, a manifesté publiquement son inquiétude sur Twitter, en précisant toutefois que son mari se trouve dans un établissement où les soins médicaux sont de bonne qualité.

Marc Emery avait été extradé du Canada pour être jugé aux États-Unis. Il est détenu depuis près de deux ans dans une prison du Mississippi pour avoir vendu des semences de cannabis par la poste à des Américains.

Surnommé le « Prince du pot », il est l’un des fondateurs du Parti marijuana du Canada.

Sa libération est prévue pour juillet 2014.

 

Tags: canada, Marc Emery, prison, santé

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.