Lutte contre le trafic de stupéfiants : Arrestation de plusieurs narcotrafiquants

La lutte contre le trafic de stupéfiants au Maroc s’intensifie de jour en jour. Outre la forte réduction des superficies cultivées et les efforts déployés par tous les services concernés pour développer une région qui n’avait jadis que la culture de cannabis comme moyen de subsistance, les mesures sécuritaires pour mettre fin au commerce illicite de la drogue prennent une ampleur jamais égalée auparavant. La Stratégie nationale de lutte antidrogue, mise en œuvre depuis 2005, a permis au Royaume d’enregistrer des résultats qui ne peuvent passer inaperçus.
Ainsi, les services de police et de douane au port de Tanger ont procédé, jeudi, à l’arrestation d’un ressortissant espagnol en possession de 167 kg de chira. La drogue était soigneusement dissimulée à l’intérieur d’un véhicule léger immatriculé en Espagne, précise-t-on de source sécuritaire, rapporte la MAP.  Le comportement anormal du conducteur avait éveillé les soupçons des contrôleurs qui ont aussitôt fouillé la voiture
suspecte.
L’autre saisie opérée jeudi a eu lieu à l’aéroport de Marrakech-Ménara. Le passeur, un ressortissant français d’origine tunisienne qui était  en possession de 8,735 kg de chira (résine de cannabis), a été interpellé au moment où il s’apprêtait à quitter le Maroc à destination de Marseille.
La région d’Errachidia n’a pas été en reste. Les éléments de la gendarmerie Royale d’Erfoud ont saisi 9,67 tonnes de chira et arrêté les principaux membres d’un réseau de trafic de stupéfiants.
Selon un communiqué de la gendarmerie Royale, l’enquête menée a révélé que les membres de ce réseau, arrêtés entre le 25 décembre dernier et le 9 janvier, détenaient des comptes bancaires d’un montant de 2 millions de dirhams.
Aussitôt appréhendés, les narcotrafiquants ont été déférés à la justice et neuf autres complices, identifiés, sont activement recherchés, sachant que la marchandise saisie a été remise au service des douanes.
Faute de chiffres au titre de l’année 2009, il convient de rappeler que la lutte contre le trafic de drogue a enregistré des résultats notables en 2008, marqués par une chute substantielle du trafic de drogue et un recul des superficies des cultures de résine de cannabis.
Les saisies opérées avaient totalisé, au niveau national, 110,893 tonnes de résine de cannabis (chira), 33,584 kg de cocaïne, 6,28 kg d’héroïne et 43510 unités de psychotropes, selon la Direction de la migration et de la surveillance des frontières au ministère de l’Intérieur. Au total, 1.200 personnes avaient été arrêtées en 2008 pour trafic international de drogue, dont 50 % sont de nationalités étrangères (Espagne, France, Italie Pays-Bas et Belgique).
InfoMaroc, 16 jan 2010
Tags: actualité, culture outdoor, maroc, narcotrafic, saisie

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.