Science: le THC réduit la motilité des patients souffrant de troubles fonctionnels intestinaux

Des chercheurs de la Clinical Enteric Neuroscience Translational et du Epidemiological Research Center de Rochester, Etats-Unis, se sont intéressé aux effets du THC (dronabinol) sur la motilité du côlon des patients atteints de troubles fonctionnels intestinaux. Il a été administré de manière aléatoire, aux75 patients divisés en 3 groupes (35 souffrant de troubles fonctionnels intestinaux et de constipation, 35 souffrant de troubles fonctionnels intestinaux et de diarrhée, et 5 de ces 2 pathologies), soit un placébo, soit 2.5 mg ou 5.0 mg de dronabinol. Les scientifiques ont évalué la motilité du côlon, le tonus et le ressenti à jeun après un repas.

La motilité du gros intestin de tous les patients à jeun ayant pris du dronabinol a diminué. Les effets du dronabinol ont été supérieurs pour les patients atteints de diarrhée ou des 2 pathologies. Le ressenti et le tonus n’ont pas été modifiés. Les chercheurs ont conclu que « le dronabinol pourrait être bénéfique pour les patients atteints de troubles fonctionnels intestinaux dont le transit intestinal est trop élevé. » Ils ont par la suite découvert que les variantes des récepteurs CB1et de l’enzyme qui catalyse la dégradation de l’endocannabinoïde anandamide, l’acide gras amide hydrolase (FAAH) pourraient influer cet effet du THC.

(Source: Wong BS, Camilleri M, Busciglio I, Carlson P, Szarka LA, Burton D, Zinsmeister AR. Pharmacogenetic Trial of a Cannabinoid Agonist Shows Reduced Fasting Colonic Motility in Patients with Non-Constipated Irritable Bowel Syndrome. Gastroenterology. 28 juillet 2011. [in press])

Israël: le gouvernement approuve les dispositions relatives à l’usage thérapeutique du cannabis

Le 7 août, le gouvernement israélien a approuvé des dispositions relatives à l’approvisionnement du cannabis à des fins thérapeutiques et de recherche et à sa supervision. Il a été indiqué que « ces dispositions ont été prises en reconnaissant la nécessité de l’usage thérapeutique du cannabis, dans certains cas. » Le 28 juillet, le ministre de la Santé a décidé d’établir un bureau au sein du ministère afin d’organiser la supervision et l’approvisionnement du cannabis à usage thérapeutique. Comme le stipulent les traités internationaux, ce bureau sera à terme une agence de régulation. Il entrera en fonction en janvier 2012.

Il a aussi été décidé que la culture de cannabis médical se poursuivrait en Israël, au moins pendant deux ans, car l’importation de ce produit serait dix fois plus coûteuse. Jusqu’à présent, le Dr. Yehuda Baruch, un psychiatre hospitalier de Bat Yam, a supervisé et autorisé l’usage du cannabis afin de soulager la douleur ou d’apporter d’autres bienfaits aux patients atteints de maladies graves. Actuellement, ce sont les cultivateurs locaux qui fournissent, sous l’autorisation du docteur Baruch, le cannabis à environ 6000 patients. Mais les indices de satisfaction, tant de la part du corps médical que de celle des patients, sont si élevés que l’estimation du nombre de bénéficiaires pourrait atteindre 40 000 patients en 2016.

Pour plus d’information :
www.pmo.gov.il/PMOEng/Communication/Spokesman/2011/08/spokecannabis070811.html
www.jpost.com/Health/Article.aspx?id=231535

(Sources: Site web du premier ministre israélien du 7 août 2011, Jerusalem Post du 29 juillet 2011)

En bref

Etats-Unis: sondage sur la légalisation
Un sondage réalisé par Angus Reid Public Opinion, publié le 9 août, qui porte sur un échantillon de 1003 adultes représentatifs de la population, indique qu’une majorité des Américains est favorable à la légalisation du cannabis. 55% l’appuient, et 40% s’y opposent. (Source: Angus Reid du 9 août 2011)

 

Allemagne/Royaume-Uni: essai sur le Sativex
Un large test sur l’efficacité du Sativex produit par la compagnie britannique GW Pharmaceuticals, sera réalisé sur des patients souffrant de douleurs chroniques dues aux cancers. L´essai a été étendu, après sa réalisation aux Etats-Unis, à certains pays EURopéens : Allemagne et Royaume Uni et inclura plus de 1000 patients. (Source: www.spraytrial.com)

Science: purpura thrombocytopénique
A la Second University de Naples, Italie, des chercheurs se sont intéressés de savoir si certaines souches du récepteur CB2 étaient associées au risque de purpura thrombocytopénique, une maladie du sang qui se manifeste par un nombre réduit de plaquettes. L’étude qui incluait 190 enfants atteints de purpura thrombocytopénique et 600 enfants sains a confirmé leur hypothèse. (Source: Rossi F, et coll. Haematologica. 9 août 2011. [in press])

Science: Vomissement
Un groupe de scientifiques issus de différents pays se sont intéressés aux mécanismes inhibiteurs du vomissement induits par le cannabidiol (CBD), sur le modèle animal. Leurs résultats suggèrent que le CBD produit des effets antiémétiques par l’activation indirecte des autorécepteurs somatodentritiques 5-HT(1A) dans certaines régions du cerveau. (Source: Rock EM, et coll. Br J Pharmacol. 2011 Aug 9. [in press])

Science: Diabète
Selon une étude menée à l´Université de Turin, Italie, l´activation du récepteur CB2 améliore la fonction du foie des souris diabétiques. De plus, le récepteur a été réduit dans les biopsies du foie des patients dont le foie était endommagé par le diabète. Les chercheurs en ont déduit un effet protecteur produit par le signal du récepteur CB2 de ces patients. (Source: Barutta F, et coll. Diabetes. 1er août 2011. [in press])

Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

Source : IACM

Tags: bulletin, iacm

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.