Une seconde punition a terminé d’écraser Mr. P, emprisonné depuis mai dernier pour avoir été attrapé entrain de cultiver une plante! Et oui. Dit comme cela, ça pourrait faire sauter en l’air plus d’une personne! Mais ce n’est pas tout, mr. P était logé par Sheffield Homes, une boite de location qui l’a évidemment laché à la premiere occasion, surtout dans un cas aussi grave que pour la culture du cannabis!

C’est ce que certaines personnes, qui pour moi sont encore au moyen-âge dans leur têtes, ou à une époque ou une majorité d’hommes et de femmes croyaient aux fées, aux dragons et aux sortilèges maléfiques, désirent qu’il arrive, et s’arrangent pour. Juger et condamner pour du cannabis. Un homme dans la rue pour ces idées qu’on sait dépassées, mais faut suivre la loi pensez-vous, et les moeurs anglaises my dear.

Mr. P avait fait ce que nombre de petits jardiniers rêvent de faire, dédier une pièce entière à la culture indoor! Avec tout le matériel bien installé… Et en petit malin il avait piraté son compteur électrique et installé plusieurs autres prises de courant. C’est certainement là-dessus qu’il a fait une erreur…
C’est en tout cas là dessus que s’est jeté le juge pour le condamner, et Sheffield Homes pour le virer.
Trop facile, vite torché…
et Vive l’angleterre!

Et y parait que le genre de gus qui mettent des gens en prison et qui les expulsent, (les juges, les propriétaires et autres promoteur immobiliers) ça dort bien la nuit… Et faudra pas courir après des excuses quand ça aura été légalisé (dans 200 ans, non j’déconne)… Faut pas rêver!

Voir cet article

Tags: culture indoor, expulsion, prison, procès

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.