Dernière nouvelle, une affaire pour le moins assez cocasse. Une dame de 61 ans perd son sac à main, dans lequel se trouve sa consommation de cannabis (20 grammes), ainsi que sa pipe et son portable. Elle appelle le portable, un policier décroche. Elle demande où elle peut venir chercher son sac, le policier lui indique le commissariat, sans bien sûr la prévenir qu’ils allaient l’arrêter. La sincérité des forces de l’ordre est toujours la même, dans tous les pays… Inexistante.

Elle vient donc chercher son sac, et est irrémédiablement arrêtée… puis condamnée à six mois de mise à l’épreuve. Mais le plus beau c’est ces séances (obligatoires) “d’aide à la désintoxication”. Comme si les autorités savaient mieux ce qui est meilleur pour elle qu’elle même, qui après plus de 60 ans de vie et d’expérience, continue normalement et innocemment de consommer de l’herbe.

Pour la Tribune de Genève, le sac est “plein à craquer” de cannabis. Pour l’article original, c’est bien 20 grammes d’herbe dont on parle, le sac à main n’était donc pas réellement “plein à craquer”. Merci la TDG toujours à l’affût de sensationnel, et d’insolite, toujours prêt à créer la polémique et à diaboliser ce qu’ils ne connaissent manifestement pas…

Les autorités locales (Picton, Nouvelle-Zélande) ne peuvent évidemment pas laisser cette vilaine criminelle tranquille, sans l’emmerder avec des “aides” qui ne sont en fait que de la répression déguisée en social. Et dans l’article on ne saura pas pourquoi elle fume, cette brave dame! De cela la presse se fout, par contre ce que dit le juge qui l’a condamné, ça c’est important, voyez-vous : “Cette dame a des antécédents d’infractions liées aux drogues” (Peter Hobbs) Si c’est une fumeuse de 61 balais, ça semble normal qu’elle se soit déjà fait prendre…

Et ce qu’eux appellent “des antécédents d’infractions liées aux drogues”, nous les militants nous pourrions appeler ça simplement un défaut de vigilance quant à une personne qui consomme ce qu’elle souhaite consommer, et qui apriori ne fait chier personne avec! Ça semble juste vouloir dire qu’elle s’est déjà fait attraper pour ça. Point!

Source

Image : Barcelone 301010_078 par Kapa de Marseille

Tags: condamnation, Nouvelle-Zélande

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.