L’administration du cannabinoïde synthétique agoniste HU-211 diminue la mort des cellules nerveuses dans un modèle in vitro du sevrage de l’éthanol, selon des données publiées en ligne dans le journal Public Library of Science (revue PLoS ONE).

Une équipe internationale de chercheurs de France et d’Espagne ont évalué les effets anti-excitotoxique du cannabinoïde synthétique HU-211 en culture. Les chercheurs ont démontré que l’administration de cannabinoïdes protège les neurones de la mort cellulaire dans un modèle expérimental de sevrage de l’éthanol. En revanche, l’administration d’un antagoniste des cannabinoïdes (rimonabant) pendant le sevrage d’éthanol augmente considérablement la mort cellulaire.

« Ces observations montrent, pour la première fois, que la stimulation du système endocannabinoïde peut être protecteur contre l’hyperexcitabilité développé au cours du sevrage d’alcool », ont conclu les chercheurs. “En revanche, le blocus du système endocannabinoïde semble être contre-productif au cours de ce sevrage.”

Chez l’homme, l’arrêt brutal de l’alcool chez des sujets dépendants est associé à des tremblements, des délire, des lésions cérébrales, ainsi qu’à la mort.

Des études pré-cliniques séparées ont déjà démontré que l’administration de cannabinoïdes organiques non-psychotrope, le cannabidiol (CBD) chez les animaux est neuroprotecteur contre les infarctus cérébraux et contre la neurotoxicité induite par l’éthanol (intoxication à l’alcool).

En 2009 et 2010, deux études menées par des chercheurs de l’Université de Californie de San Diego ont rapporté que la consommation de cannabis peut compenser certaines anomalies cérébrales induite par l’alcool, y compris la perte de l’intégrité de la substance blanche et les troubles de la mémoire, chez des sujets humains qui ont eu dans le passé une consommation à la fois d’alcool et de cannabis.

Traduction de cet article d’Opposing View.

Intégralité des résultats de ces recherches (en anglais, revue PLoS ONE) ici.

Tags: alcool, cannabinoïde, cellules nerveuses, cerveau, endocannabinoïde, espagne, éthanol, étude, France, HU-211, neurones, protection, Public Library of Science, santé, science, sevrage

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.