Midi Libre, le 8 sept 2011

Il avait à son domicile tout l’attirail du parfait trafiquant de résine de cannabis.

Et à 30 ans, il a eu beau affirmer le contraire, soutenir qu’il était prêt à tout arrêter sur le champ, ce prévenu qui a été interpellé en possession de 94 grammes de résine de cannabis vendredi dernier par les policiers de Béziers, a été placé sous mandat de dépôt çà la fin de l’audience.

Il a été condamné à trois ans de prison assortis d’une année de sursis. Interdiction lui a été faite de fréquenter des salles de jeux privées ou officielles. Il devra aussi se faire soigner.

Avec sa petite amie, dans la salle d’audience du président Combes, le prévenu n’en mène pas large. S’il affiche un beau discours, qu’il répond aisément, il ne convainc pas. Il faut dire qu’il est bien connu de la justice et même s’il y a une année qu’il ne fait plus parler de lui, il semble être de ces “travailleurs” de l’ombre qui avancent coûte que coûte.

On apprendra en effet à la barre du tribunal que cet individu, bien qu’il ait été condamné à de la prison et qu’il a profité d’une mesure de surveillance électronique, n’a jamais cessé de se droguer et de fournir des clients en cannabis.

“Personne n’est dupe, assure le procureur de la République Patrick Mathé. Le dossier charge le prévenu et sa garde à vue a permis d’établir qu’il est un trafiquant depuis très longtemps.” Des témoins sont venus apporter ces renseignements auprès des policiers. “C’est un constat d’échec pour l’institution judiciaire, requiert encore le procureur. On lui a fait confiance, il nous a prouvé que nous n’aurions pas dû. Il a fait tout cela pour le lucre. Il est ancré dans le trafic uniquement pour l’argent.”

Me Bousquet va revenir sur son enfance malheureuse. Sur les témoignages d’un trafiquant bien connu sur Béziers. Sur le fait qu’il travaille, qu’il est inséré dans la société et soutien de famille. Rien n’y a fait.

A l’énoncé du jugement, le condamné est resté sans voix. Un instant pétrifié.

Tags: Béziers, obligation de soins, Patrick Mathé, prison, procès, récidive, saisie

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.