Des flics accusés de manger les brownies au cannabis d’un suspect, et en plus ils s’en vantent sur internet…

Cannabis Culture & The Huffington Post

Le suspect est passé d’accusé à accusateur, en face de deux officiers de police de Houston (Texas), ils auraient mangé ses gâteaux faits non pas avec amour (quoi que, peut être que si au fond, l’histoire ne le dit pas) mais avec du “pot”. C’est en tout cas ce que montre une discussion sur twitter.

Nicholas Hill, 19ans, clame que des policiers de Houston ont fait cela après qu’il l’aient arrêté pour possession de cannabis. Selon lui, ils seraient connus pour être des consommateurs.

ABC 13 (une radio locale) a déclaré à ce propos que la station de police leur aurait rapporté, selon les messages enregistrés sur l’ordinateur de bord de leur véhicule, qu’ils ont annoncé avoir confisqué et détruit les friandises.

Le premier suspect dans l’affaire est défendu par un avocat – Daniel Cahill -qui s’est exprimé pour le Huffington Post ; il a prédit de sacrés problèmes aux deux flics, si les accusations s’avéraient être prouvées par la suite.

“Si ce qui est présumé s’avérait vrai, alors ça appelle vraiment à une question que tout le monde se pose ce jour” a affirmé Daniel Cahill. “Si nous avons une police qui détruit les preuves ou peut-être ne suit pas les règles qui ont besoin d’être suivient, cela amène à questionner l’intégrité du système et tout ce que ces [deux] gars ont fait [jusqu'ici], probablement”

Le porte-parole du département de Police de Houston, John Cannon, affirme lui que le département ne souhaite pas spéculer sur les pénalités auxquelles les officiers devraient faire face si les accusations devaient être prouvées. Une enquête devrait être effectuée, selon Cannon, et les officiers resteront en service durant cette dernière.

Selon l’avocat, le cas de Nicholas reste trouble, il ne sait pas ce qu’il va advenir de lui et ce tant que la soit disant enquête ne sera pas terminée. Lui et Nicholas attendent…

Tags: avocat, brownies, destruction de preuves, Houston, police, space cake, Texas

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.