L’icône Dana Beal, activiste pour la légalisation de la marijuana aux USA a été pris d’une crise cardiaque, dans une prison du Wisconsin, attendant son transfert dans une prison d’État pour purger une peine de 2 ans et demi pour trafic de cannabis. Aux dernières nouvelles il était hospitalisé mardi dernier (20 sept 2011) et dans une condition stable sous sédatifs (coma artificiel) à l’hôpital St. Mary à Madison, en soins intensifs. C’est ce que rapporte le  Celebstoner.com ainsi que la page facebook Free Dana Beal and Free Ourselves.

La semaine dernière, Dana Beal avait été condamné à 5 ans, dont 2 ans 1/2 de probation ; il avait déjà effectué 257 jours dans l’attente de son procès. Il a été enfermé pour les deux premières années et demi de sa condamnation dans une prison du Wisconsin. Il a plaidé  coupable pour trafic de 81.84 kilos (180 pounds) de shit. Il s’était fait arrêter dans son van à cause de ses feux arrière et son pare choc manquants.

Malgré le témoignage de soutiens : Ed Rosenthal le “Gourou du Chanvre”, un patient qui se soigne au cannabis thérapeutique, Jicki Rickert, son associé Doug Greene, Dana Beal a été condamné à de la prison, mais la peine qu’a demandé le procureur (8 ans) était bien au-dessous de la peine maximum prévu dans le Wisconsin pour ce genre de condamnations (15 ans).

Il s’était déjà fait choper dans le Nebraska en 2009, avec en plus 45.35 kilos (100 pounds). L’année précédente, l’activiste de New-York s’était vu saisir plus de 100.000$ en Pennsylvanie, alors qu’il n’y avait pas de preuves qui n’accusait ce détail. Il a eu aussi d’autres condamnation pour les mêmes raisons (trafic de cannabis) en 1971, 1987, 1993 et 2006.

Dana Beal est à l’origine de Cures Not War et organise chaque année la Marche Mondiale du Cannabis. C’est un activiste. Il est entré dans des croisades impossibles contre l’État US plaidant pour les usages thérapeutiques du cannabis pour de nombreuses maladies et de l’iboga dans les traitements contre l’addiction aux drogues diverses.

Tags: activiste, crise cardiaque, Dana Beal, prison, santé

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.