23 millions de procès, depuis que Reefer Madness est sorti, suite aux ordres de Harry J. Anslinger, le politicien assez vereux pour mentir à la population, présentant le cannabis comme un poison dangereux. Ses actes ont portés leurs fruits, et aux USA les comptabilisations sont lourdes. Il arrive encore que de nos jours des gens fassent l’amalgame et estiment le cannabis dangereux ou initiateur de crime… Ce qui s’est passé au cours du siècle 1900 est une conspiration mondiale contre une plante : la marijuana, le cannabis. Les États-Unis y ont participé très activement, et du fait que c’est un pays respecté par de nombreuses personnes, ceux qui ont besoin d’un modèle commercial pour commencer.

Car notre époque déverse les erreurs que font les grands de ce monde, à toujours vouloir s’enrichir et obtenir tel ou tel objet de valeur, l’homme s’est fourvoyé, il court après les frasques brillantes qui ne le combleront pas en amour et autre sentiment de satisfaction, positif. La propriété privée fait lorgner le voisin qui désire à son tour, qui jalouse l’assiette de son prochain, qui lui vole son pain. Ce qui crée les guerres entre les humains, les vendetta, où un simple acte malveillant effectué, une fois, une seule, va mettre deux familles à dos pour des siècles et des siècles, se tuant, supprimant les derniers membres représentant des futurs obstacles peut-être. Les guerres entre les êtes humains. La guerre contre une plante.

Les États du monde ne veulent pas tolérer sa présence, à cette plante, mal renseignés pour la plupart sur l’effective toxicité de l’usage fumé du cannabis, puisque c’est en grande partie le seul problème que pose cette plante : elle se fume! Comme le tabac, mais bien plus sainement que ce dernier puisqu’elle ne provoque pas le cancer (elle le prévient, améliore le quotidien des malades atteints de cancers  avancés), et de toutes façon toutes ces années à diaboliser ce produit a provoqué une sorte d’obstacle trop dur pour les chercheurs qui ne peuvent ou n’ont pas pu assez accéder au cannabis interdit… Ou alors au prix de piles de formulaires à remplir, de jours voire de semaines à attendre, de dizaines de signatures à obtenir… Les dangers réels du cannabis ne sont pas connus aujourd’hui à cause de nombreux problèmes que rencontre les scientifiques à ce propos.

Alors que ce serait si simple d’autoriser les hommes à faire pousser dans la terre (ou en hydroponie) cette plante qui n’a que peu besoin d’entretient, qui pousse ainsi dire toute seule, et dont les usages peuvent être multiples et tout autres que de simplement se détendre en fumant une petite pipe de derrière les fagots… Les lois sur les stupéfiants et sur les consommateurs de ces substances appelées stupéfiant sans nulles doutes pour leurs effets stupéfiants, ces lois sont stupides. Elles créent des effets pervers comme l’apparition sur le marché de filières parallèles qui peuvent rapporter gros puisque dans le marché légal ce produit n’existe pas… La personne aura dont un monopole ce qui multiplie les gains, elle seule décide des prix elle ne doit pas plier à ceux du marché… Les bénéfices peuvent être très lucratifs et on comprend que l’on trouve quand même du cannabis sous le manteau. Malgré ça l’autoproduction est chassée au même titre que le business violent, et ça c’est incompréhensif car un jardinier n’emmerde personne, il consomme sans alimenter le marché noir, une grande victoire pour tout ceux qui veulent dire au monde qu’ils en ont ras le bol de continuer à prendre part à la détérioration du système, qui en ont aussi marre de la corruption et de toutes les saloperies que peuvent se permettre certaines personnes mal intentionnées. Il existe aussi des gens intègres.

Tags: arrestations, barack obama, chiffres, sondages, usa

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.