Le cannabis au volant bientôt plus durement réprimé. Un projet de loi, qui arrive ce mercredi à l’Assemblée nationale, prévoit que les conducteurs pris en flagrant délit devront désormais rembourser à l’Etat le test de détection. Des analyses de sang dont la note est salée : la bagatelle de 450 euros pièce, sans compter l’amende et les points de permis retirés. Jusqu’à présent, ces frais étaient pris en charge par le ministère de la Justice. Mais en cette période de rigeur budgétaire, on cherche à réaliser des économies.

Christophe Bourroux | 16/11/2011 – 13h17
écouterEn plus de l’amende et des points perdus, les contrevenants devront payer à l’Etat le montant des analyses de sang

En France, quatre millions de personnes consomment du cannabis, dont près d’un tiers régulièrement / AFP

Le cannabis au volant bientôt plus durement réprimé. Un projet de loi, qui arrive ce mercredi à l’Assemblée nationale, prévoit que les conducteurs pris en flagrant délit devront désormais rembourser à l’Etat le test de détection. Des analyses de sang dont la note est salée : la bagatelle de 450 euros pièce, sans compter l’amende et les points de permis retirés. Jusqu’à présent, ces frais étaient pris en charge par le ministère de la Justice. Mais en cette période de rigeur budgétaire, on cherche à réaliser des économies.

En plus de l’amende et des points perdus, les contrevenants devront payer à l’Etat le montant des analyses de sang
Une fois arrêté, le conducteur contrevenant doit se soumettre à un test salivaire. Treize euros, contre 13 centimes seulement pour un contrôle d’alcool.

Ensuite, si c’est positif, l’automobiliste est emmené chez le médecin ou à l’hôpital pour une prise de sang.

Enfin, un laboratoire mesure le taux de produit stupéfiant et détermine le type de drogue.

Bref, au final cela coûte très cher, et cette mesure pourrait permettre d’économiser au moins 10 millions par an et donc inciter les forces de l’ordre à davantage contrôler.

L’an dernier, près de 22.000 conducteurs ont été condamnés pour prise illégale de drogue.

Ecouter sur RTL

Tags: amende, analyses de sang, Assmblée Nationale, Ministère de la Justice, tests de détection salivaire

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.