Source, le 25 novembre 2011

Une douzaine d’agents ont interrompu la célèbre foire dédiée aux amateurs de hasch. Le gouvernement souhaite stopper le narcotourisme, à commencer par celui qui sévit à Amsterdam.

Pour la première fois en vingt-quatre ans, la police néerlandaise a effectué une descente à la Cannabis Cup d’Amsterdam, révèle «Les Inrockuptibles», reprenant une information diffusée par le magazine spécialisé «High Times». Par cette action, le gouvernement semble vouloir prouver sa détermination à mettre un frein au narcotourisme.

Instaurée à la fin des années 1980 par le magazine américain «High Times», la Cannabis Cup a lieu chaque année à Amsterdam. Les visiteurs présents sont appelés à voter pour leur herbe ou leur hasch favori, ainsi que pour leur coffee shop préféré.

Pas de publicité pour le cannabis

Les cinquante visiteurs présents au moment de la descente ont été fouillés et se sont vus confisquer leur herbe. Une douzaine d’agents étaient présents. La loi néerlandaise sur l’opium tolère le cannabis à certaines conditions. Selon le magazine français, il semblerait que la police ait investi les lieux car «des exposants offraient des échantillons gratuits d’herbe ou de hasch ou proposaient de tirer sur des bongs pour goûter leur produit». Cela est contraire à la loi en vigueur, qui interdit toute publicité. Arnaud Aubron, journaliste aux «Inrocks», affirme s’être rendu à la Cannabis Cup lors de précédentes éditions et atteste de ces pratiques. «Mais cela n’avait jamais dérangé qui que ce soit jusque-là», estime-t-il.

Le gouvernement néerlandais cherche à éloigner à tout prix les touristes amateurs de cannabis. Pour cela, il tente de mettre en place un système de «weed pass». Ces tickets assureraient l’entrée dans les coffee shops aux seuls résidents du pays. Cependant, plusieurs maires, dont celui d’Amsterdam, désapprouvent ce concept. Et les autorités ne peuvent les forcer à instaurer les «weed pass».

«Le gouvernement semble adresser, avec cette descente, un message explicite aux centaines de milliers de touristes qui viennent chaque année à Amsterdam profiter de la tolérance batave: nous ne voulons plus de vous», conclut Arnaud Aubron.

(mri)

Une vidéo (en anglais) d’environ 1 minute est visible à la source.

 

Tags: asterdam, cannabis cup, descente de police, hollande

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.