Source, le 25 novembre 2011

Trouvés coupables d’avoir produit du cannabis dans le dossier de l’opération Barbelé menée en 2006, cinq individus ont connu, jeudi, le sort que leur réservait le juge Jacques Lacoursière de la Cour du Québec. Jessie Beaudoin, Bruno Dompierre, Émilie Fortin, Guylaine Fortin-Martel et Samuel Fortin ont été condamnés à 30 jours d’emprisonnement discontinus.

Le juge leur a aussi imposé une amende de 2 000 $, une période de probation de quatre mois et une interdiction de possession d’armes pour une période de 10 ans.

Dans le cas de Simon Charest et de Sarah Gilbert, reconnus coupables également, un rapport présentenciel a été demandé. Ils devraient connaître leur sentence le 11 mai.

Pour sa part, Maryse Bégin a aussi été trouvée coupable par le juge Lacoursière. Pour elle aussi, un rapport sera confectionné avant le prononcé de la peine le 11 mai.

Ces individus, rappelons-le, avaient été pris sur le fait par les policiers dans une résidence de Laurierville alors qu’ils prélevaient des cocottes sur des plants de cannabis. Au moment de la frappe policière, ils étaient en possession de 219 kg de cannabis sous forme de cocottes en vrac et de plants.

Dans un jugement rendu le 6 octobre, le juge Lacoursière a fait savoir que «la tâche confiée aux accusés d’extraire les cocottes d’un plant de cannabis fait partie de la production au sens de la Loi».

Par ailleurs, le dossier de David Champagne reviendra aussi devant la justice le 11 mai pour que soit fixée la date de son procès.

L’opération Barbelé, menée en novembre 2006, avait permis, selon la SQ, la mise au jour du plus important réseau de production de cannabis dans la MRC de l’Érable avec l’arrestation d’une soixantaine d’individus et le dépôt de plus de 200 chefs d’accusation.

Au total, Barbelé a permis la saisie de quelque 20 000 plants, de 827 kg de cannabis transformés et à la découverte de plus de 500 000 $ en argent.

L’organisation menait ses activités illicites dans cinq régions du Québec, dont la Gaspésie.

Tags: canada, condamnation, opération barbelé, Québec

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.