AP, le 27 avril 2012

Un tribunal de La Haye a débouté aujourd’hui des propriétaires de coffee-shop qui s’opposent à la décision du gouvernement néerlandais d’interdire aux touristes étrangers, à partir du 1er mai, la vente de cannabis dans ces établissements et la réserver aux seuls résidents des Pays-Bas.
La mesure, qui met fin à une tolérance remontant aux années 70, doit dans un premier temps s’appliquer aux coffee-shops des provinces du sud des Pays-Bas, avant d’être étendue en 2013 au reste du pays, dont la capitale Amsterdam. Elle instaure une “wiet pass” (“carte cannabis”) réservée aux seuls résidents des Pays-Bas, justificatifs à l’appui, et transforme les coffee-shops en clubs privés comptant au maximum 2.000 membres.
Le tribunal de La Haye a repris les arguments de l’avocat du gouvernement, Eric Daalder, selon lesquels l’augmentation de la délinquance liée à l’afflux de millions de touristes étrangers venant acheter de l’herbe aux Pays-Bas justifie les mesures de restriction.Afflux de touristes de la drogue

Maurice Veldman, un des avocats des propriétaires de coffee-shops, a dénoncé un “jugement politique” et annoncé qu’il allait faire appel. “Le juge n’a pas répondu à la principale question: peut-on pratiquer une discrimination à l’encontre des étrangers quand aucune question d’ordre public n’est en jeu?”, demande Me Veldman.
Le gouvernement met précisément cette question en avant, faisant valoir que l’afflux de “touristes de la drogue”, venus notamment de Belgique, d’Allemagne ou de France s’accompagne de troubles importants à l’ordre public, dont tapage nocturne, bagarres ou trafics divers.
Les propriétaires de coffee-shops de Maastricht (sud), qui redoutent une baisse importante de leur chiffre d’affaires, ont prévenu qu’ils n’appliqueraient pas la mesure. Les municipalités de Tilburg, Breda et Maastricht ont également fait connaître leur opposition à la “wiet pass”.

L’avis de RBH²³ :

Un pays tombé bien bas

La Hollande et son « wietpass »

L‘initiative s‘appuie sur l‘Article 1 de la Constitution des Pays-Bas stipulant que « Toute personne vivant aux Pays-Bas doit être traité de manière égale dans des circonstances identiques. La discrimination en raison de la religion, d‘une croyance, d‘opinion politique, de race, de sexe ou tout autre motif que ce soit ne sera pas toléré ». Un site internet new-rules.info vient de voir le jour pour renseigner les personnes qui n’habitent pas les Pays-Bas. Car « à partir du 1er mai 2012, tous les coffeeshops des provinces du sud des Pays-Bas seront contraints de fermer leurs portes aux visiteurs étrangers. Dès le 1er Janvier 2013, cette nouvelle politique sera étendue à l’ensemble des coffeeshops néerlandais ». De nombreux experts estiment que cela va produire une croissance considérable du trafic, avec une dissipation de la séparation des marchés et une dispersion des canaux de vente au détail. En dehors du 420 (appel pour une manif‘ internationale « Pour la régulation, la légalisation et la tolérance ; Contre le « weedpass », la discrimination, et la diabolisation »), un autre rassemblement de masse est prévu à Amsterdam, le 17 juin pour la « journée de la culture du chanvre en Hollande ». Chose amusante, le 20 avril clôture le premier tour de l‘élection présidentielle et la veille de « l‘Appel du 18 joint », ce sera le second tour des élections législatives…

RBH²³, journal sur le chanvre N°6 (pdf, 2.5Mo) – Vous trouverez tous les numéros précédents ci-à-droite, dans la partie latérale droite de TDME. Merci aux personnes qui le font vivre.

Tags: allemagne, avocat du gouvernement, belgique, Breda, cannabis, club privé, coffee shop, commerce, condamnation, discrimination, drogues, Eric Daalder, France, hollande, luxembourg, maastricht, racisme, Tilburg, tourisme de la drogue, tribunal de La Haye, wiet pass

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.