La Nouvelle République, le 17 juin 2012

La nouvelle République - 17 juin 2012 - Tours, l'appel du 18 joints

La nouvelle République - 17 juin 2012 - Tours, l'appel du 18 joints - Les militants protestent contre « la prohibition » en vigueur envers le cannabis.

Avec deux jours d’avance sur le calendrier, l’appel du 18 joints a été organisé, samedi, place du Maréchal-Leclerc, à Tours.

Le rassemblement avait pour but aussi d’interpeller les passants au sujet de la politique française en matière de cannabis. Les militants du Circ (Centre d’information et de recherche cannabique) estiment que « la prohibition » en vigueur dans notre pays « n’empêche pas les consommateurs d’être toujours plus nombreux, notamment chez les jeunes ». Le mouvement prône quant à lui l’élimination du trafic grâce à « l’autoproduction contrôlée ».

D’ailleurs, cet appel du 18 joints 2012 est l’occasion pour les militants d’annoncer la création d’un « Cannabis social club » qui, depuis Tours, a déjà essaimé dans toute la France. « Il s’agit de produire du cannabis en cercle privé, précise Dominique Broc… Et de le distribuer soit à des fins thérapeutiques, soit pour la détente. De cette manière, on évite complètement le trafic. Nous ne sommes pas là pour faire du prosélytisme mais pour lutter contre le marché noir. La prohibition est le pire des systèmes ».

Rappelons que la loi interdit la production de cannabis et encore plus la cession à autrui, y compris à titre gratuit.

Tags: cannabiculture, cannabis, cannabis social clubs, cannabis thérapeutique, circ, consommation de cannabis, détente, Dominique Broc, drogues, guerre aux drogues, jeunesse, l'Appel du 18 Joints, légalisation contrôlée, légalisation du cannabis, législation, lutte anti-drogues, politique des drogues, prohibition, rassemblement, thérapeutique, Tours, trafic

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.