La dépêche, le 14 juin 2012

Un banal contrôle routier a permis aux policiers carmausins de mettre la main sur une plantation de cannabis. L’affaire démarre dans la nuit de dimanche à lundi. La brigade de nuit contrôle un véhicule qui circule route de Blaye. Cinq jeunes Carmausins sont à bord.

Le conducteur, âgé de 25 ans, ne peut présenter son permis de conduire : il ne l’a jamais passé. Tandis que les passagers sont laissés libres, le conducteur est invité à aller s’expliquer au commissariat sur ce défaut de permis. Mais, quelques minutes, une patrouille repart pour vérifier si l’intéressé habite bien à l’adresse indiquée, située près de la piscine dans le quartier de la Verrerie. Et là, une surprise attend les fonctionnaires : les quatre passagers sont en plein déménagement. Les bras chargés de cinq gros pots de cannabis et du matériel nécessaire à la culture de cette drogue qu’ils avaient pour mission de mettre à l’abri. Le quatuor est aussitôt interpellé et rejoint donc le conducteur en garde à vue. Des perquisitions sont menées à leur domicile respectif. Chez l’un, on retrouve 20 grammes de résine, chez l’autre quatre pieds de cannabis, de taille plus modeste certes que les gros pots dans lesquels le chanvre avait déjà dépassé les 1m50. Tous ont expliqué que cette culture n’était destinée qu’à leur consommation personnelle.

Le faux conducteur mais vrai producteur de cannabis est convoqué en septembre devant le tribunal correctionnel d’Albi. Ses copains (qui n’avaient il est vrai jamais eu affaire à la justice jusqu’ici) s’en sortent avec un simple rappel à la loi délivré par le parquet pour usage de stupéfiants.

Tags: arrestation, cannabiculture, cannabis, Carmaux, conduite sans permis, consommation de cannabis, contrôle routier, convocation au tribunal, culture indoor, drogues, GAV, perquisition, rappel à la loi, tribunal d'Albi

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.