Note de TDME : Superbe presse prohibitionniste qui comme captain’ constate, constate. Mais non sans se moquer ni suivre la voie sévère de la loi toute puissante, faire des courbettes devant des forces de l’ordre fascistes et sans conscience, et un gouvernement (peut-être de gauche mais…) démocratural et assurément prohibitionniste, continuité avec l’ancien, et le cannabis reste, pour les lois et pour la presse, une dangereuse substance provoquant la schizophrénie, et faisant baisser le QI de nos jeunes… Quelles blagues!

Source : Le Progrès, presse prohibitionniste

Tout cela partait d’une bonne intention. Voilà un fils charitable qui ne sait plus quoi faire pour soulager sa maman atteinte d’un cancer. Quelque part sur le net, il dégote une astuce : le cannabis aurait des vertus apaisantes et curatives.

Ni une, ni deux, il se bricole une petite serre dans son appartement du 8e arrondissement. Mais le jardinier se révèle un piètre bricoleur car l’installation montre des défaillances samedi soir. Les lampes chauffent et provoquent un court-circuit.

La serre s’enflamme et le jardinier panique d’autant que ses plants sont en fleurs. Les pompiers éteignent l’incendie à temps tandis que les policiers viennent cueillir le jeune homme.

Il a beau se lamenter et expliquer que sa serre n’a pas encore donné de récolte, que de cannabis il n’a pas vu la couleur, il est placé en garde à vue. Il racontera son histoire à la justice en fin d’année.

Tags: arrestation, cancer, cannabiculture, cannabis, cannabis thérapeutique, court circuit, drogues, Faits Divers, GAV, incendie, Paris, police, soins, thérapeutique

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.