AFP, 21 juillet 2010

Le conseil municipal de la ville californienne d’Oakland, dans la baie de San Francisco, a ouvert la voie hier soir à la légalisation de la culture à grande échelle de la marijuana, a-t-on appris mercredi auprès du greffe de la ville.

“La proposition a été adoptée par le conseil municipal en première lecture par cinq voix contre deux, et une abstention. Elle doit maintenant être examinée en seconde lecture le 27 juillet”, a déclaré à l’AFP Crystal Bing, greffière au conseil municipal. Elle a ajouté qu’après son adoption définitive, la mesure devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2011.

En autorisant la production à grande échelle de marijuana – à des fins médicales, la seule production autorisée en Californie -, la ville d’Oakland espère bien collecter de confortables recettes fiscales. “Il est important pour Oakland de participer pleinement à la croissance et au développement des exploitations légales (de marijuana)”, a déclaré la conseillère municipale Rebecca Kaplan au quotidien San Francisco Chronicle.

La proposition suscite néanmoins la crainte des petits producteurs, qui voient d’un mauvais oeil l’arrivée de gros cultivateurs, susceptibles de mettre en péril leur activité.

Ce vote intervient au moment où les Californiens doivent se prononcer en novembre sur un projet de loi visant à légaliser complètement le cannabis, dont le commerce est autorisé depuis 14 ans à des fins thérapeutiques.


Cannaweed

 

Etats-Unis: la production de cannabis à grande échelle pour usage médical autorisée dans la ville d’Oakland, Californie

La ville d’Oakland, Californie, a autorisé le 20 juillet dernier la production d’importantes quantités de cannabis, et délivrera quatre autres permis pour que, dès l’an prochain, quatre autres lieux de culture à grande échelle puissent être autorisés. Cette décision est destinée à mettre au grand jour la culture de cannabis à usage médical et permettre à la ville de taxer les cultivateurs.

La résolution a été votée par le conseil municipal de cette ville, après un débat où sont intervenus des partisans de cultures à petite échelle et des partisans d’une production plus larges qui ferait de cette région la “Silicon Valley” du cannabis. Jean Quan, un membre du conseil municipal, a indiqué que cette culture allait prendre une dimension industrielle, et qu’une production très performante serait nécessaire. » Oakland perçoit déjà une taxe sur les ventes de cannabis médicinal, mais la culture se fait dans une zone d’ombre. Le 26 juillet, la ville d’Oakland a approuvé une taxe de 5% à laquelle seraient soumis les cultivateurs et les vendeurs licenciés de cannabis, et anticipant la légalisation générale du cannabis dans cet Etat, une taxe de 10% sur les ventes de cannabis destinés à un usage récréatif.

Pour plus d’informations:
- http://www.reuters.com/article/idUSTRE66Q6E620100728
- http://www.reuters.com/article/idUSTRE66K17320100721
- http://www.nytimes.com/2010/07/22/us/22oakland.html

(Sources: Reuters du 21 et 28 juillet 2010, New York Times du 22 juillet 2010)

Tags: oakland, santé, usa

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.