Une nouvelle sorte de yoga a fait son apparition à Toronto, au Canada: le Ganja Yoga, du yoga pratiqué sous l’emprise du cannabis. Pas sûr tout de même que l’activité se retrouve un jour dans le programme de chaînes télé comme Equinox ou Fitness First.

La fondatrice du centre Follow Your Bliss et des cours de Ganja Yoga, Dee Dussault, a expliqué le 9 septembre à Relaxnews qu’elle «fumait de la marijuana depuis quatre ans, et pratiquait le yoga depuis quinze ans». Elle enseigne le yoga sous emprise du cannabis depuis un an.

Image sans texte alternatif.
Dee Dussault en train d'enseigner un cours de Ganja Yoga à Toronto.
Photo: Michael McCarthy

La simple possession de cannabis n’est pas illégale au Canada, ou a tout au moins un statut très flou depuis 2007, ce qui oblige les autorités à la tolérer. Il fallait donc s’attendre à ce que de nouveaux marchés se créent… c’est ainsi qu’à Toronto, Dee Dussault a lancé le centre « Follow your Bliss » qui offre des cours de Yoga un peu spéciaux, puisque les élèves sont priés d’apporter la marijuana qu’ils consommeront avant la séance. Les deux premières semaines, les élèves sont invités à payer ce qu’ils souhaitent, après quoi cela coût de 15$ à 10$ de l’heure suivant le forfait.

Les cours se pratiquent avec «habituellement entre quatre et quinze élèves», qui apportent leur propre drogue. «Il est recommandé de ne pas manger entre une et trois heures avant un cours de yoga classique, mais il n’est pas non plus de recommandé de la marijuana l’estomac vide», souligne Dee Dussault, qui conseille finalement de suivre son instinct.

Le cours commence par une demi-heure de détente et de discussions, suivie de 75 minutes de yoga sur de la musique mystique. Il est possible de manger des en-cas à la fin, pour 15 dollars.

Source: sur-la-toile.com
Source:
cyberpresse.ca
Source:
cannaweed.com

Tags: santé, yoga

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.