(A lire avec l’accent du sud…)

A 56 ans, il cultive du cannabis sur son balcon

Les forces de l’ordre du commissariat effectuent de nombreuses patrouilles, en voiture ou à pied dans la ville. Dans la journée du vendredi 8 octobre, les policiers villeneuvois du groupe de sécurité et de proximité ont eu une drôle de suprise. Lors d’une patrouille pédestre en centre-ville, ils remarquent une quinzaine de pots bien installés sur le balcon d’un appartement. Habituellement, les pots contiennent des fleurs. Mais là, ce n’était pas le cas. Il s’agissait… de plants de cannabis.

Bon jusque là… Une journée plus ou moins routinière du gendarme de St. Tropez…

De retour au commissariat, les policiers du groupe de sécurité et de proximité, en charge de l’enquête, travaillent à trouver qui est le résidant de cet appartement avec terrasse.Une enquête minutieuse qui les conduira jusqu’à l’identité du «cultivateur» de plants de cannabis.

Waaaaaaow! Mais quel boulot que c’est qu’elle nous fait la police! Ah eux, si ils étaient pas là, faudrait les inventer. Bon après ils y retournent prêts à tomber à 30 sur la bande de jeunes organisée qui ont sans doutes de la coke et des armes aussi! T’as raison Robert, appelle le GIGN. Après une minutieuse (PTdr) enquête, ils y retournent, une fois qu’ils ont l’adresse… Rotfl

L’homme est un Villeneuvois. Il est âgé de… 56 ans! Un âge qui surprend un peu les policiers, plus habitués à être confrontés à une population beaucoup plus jeune dans ce type d’affaire. Le quinquagénaire est un monsieur très discret, il est inconnu des services de police.A l’intérieur du domicile de ce Villeneuvois, qui semble avoir la main verte, les policiers ont trouvé des plants de cannabis et tout le matériel nécessaire à la mise en culture du stupéfiant. 1,50 kg d’herbe de cannabis séchée a également été trouvé et saisi.

Ah ouais quand même hein! Ils sont tombés sur l’affaire du siècle les braves pandores… Tryo pourra au passage ramasser les royalties (en nature… 1.5kg d’herbe séchée) pour l’usage de son titre de chanson “la main verte”, se taper une bouffe avec le rédacteur en chef du journal, du brigadier chef et de l’OPJ de la nationale, qui se sont occupés de l’affaire! C’est que dire oui à Hadopi ça leur a apporté des contacts à Tryo!

L’homme a été interpellé et placé en garde à vue au commissariat.

On appréciera.

Lors de son audition, il a expliqué aux policiers que le cannabis qu’il faisait pousser sur sa terrasse était essentiellement pour sa consommation personnelle. Le quinquagénaire a été relâché. Il devrait comparaître prochainement devant le tribunal à Agen.

Voilà la superbe “neutralité” du journal “la dépêche” toujours prêt à dégommer les cannabiculteurs, les consommateurs ou les simples dealers (oula les gros criminels) grâce à qui on peut trouver du cannabis en fRANCE. Je rappelle que ce produit étant interdit, le rôle des dealers devient d’utilité publique là où pas moins de 3 millions de français ont choisis délibérément de transgresser la loi “régulant” son usage.

Tags: culture indoor, culture outdoor, saisie

| Fil RSS des commentaires pour ce billet

Les commentaires sont clos.