Les Echos, le 12 oct 2011 La Haye poursuit sa politique de valse-hésitation en matière de lutte contre la consommation de stupéfiants : le gouvernement vient de prendre des mesures pour désorganiser le commerce licite des drogues douces… qu’il tolère. Le cannabis trop fort, contenant plus de 15 % de tétrahydrocannabinol (THC), sera désormais considéré comme une drogue [...]